Pensées

« Aucune carrière n’est plus ingrate que celle des lettres. Cependant l’imposture exerce une telle emprise sur le monde qu’avec son secours les lettres elles-mêmes deviennent une bonne affaire. L’imposture est l’âme de la vie sociale, l’art sans lequel, si l’on considère leurs effets sur l’esprit humain, aucun art ni aucun talent ne sont véritablement complets. Si tu compares le sort de deux hommes dont l’un est doué d’un vrai mérite et dont l’autre jouit d’une fausse gloire, tu verras ce dernier plus heureux que son rival, et presque toujours plus riche. L’imposture excelle et triomphe dans le mensonge, mais sans l’imposture la vérité ne peut rien. Cela n’est pas dû, à mes yeux, à quelque mauvais penchant de notre espèce, mais au fait que la vérité est toujours trop simple et trop pauvre pour contenter les hommes, qui réclament pour se divertir ou s’émouvoir une part d’illusion et d’erreur : il faut qu’on leur promette plus et mieux qu’on ne pourra jamais leur donner. La nature est la première à nous abuser ainsi, car c’est essentiellement par l’illusion et le mensonge qu’elle nous rend la vie aimable ou tout au moins supportable. »

Giacomo Leopardi, Pensées, XXIX

{ … … … }

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s